Quotidien Vie de foi

Hymne à la vie pour période troublée

Oui, il y a la peur
Oui, il y a l’isolement
Oui, il y a des achats de panique
Oui, il y a la maladie
Oui, il y a même la mort.

Mais, ils disent qu’à Wuhan, après tant d’années de bruit
On entend à nouveau les oiseaux.
Ils disent que juste après quelques semaines de silence
Le ciel n’est plus chargé de nuages épais
Mais bleu et gris et clair.

Ils disent que dans les rues d’Assise
Les gens chantent les uns pour les autres
Au travers des places vides
En laissant leurs fenêtres ouvertes
Pour que ceux et celles qui sont seuls
Puissent entendre un son familier autour d’eux.

Ils disent qu’un hôtel de l’ouest de l’Irlande
Offre des repas gratuits et les livre aux sans-abris.
Aujourd’hui, une jeune femme que je connais
Est occupée à distribuer des papiers avec son numéro à tout le voisinage
Pour que les personnes âgées puissent avoir quelqu’un à appeler.

Aujourd’hui les Églises, les Synagogues, les Mosquées et les Temples
Se préparent à accueillir
Et héberger les sans-abris, les malades, les usés.

Tout autour du globe les gens ralentissent et réfléchissent
Tout autour du globe les gens regardent leurs voisins différemment
Tout autour du globe les gens se réveillent à une nouvelle réalité.
Sur la taille que nous faisons réellement
Sur le peu de contrôle que nous avons
Sur ce qui compte vraiment,
C’est d’aimer.

Alors nous prions et nous nous souvenons que
Oui il y a la peur.
Mais pas nécessairement la haine.
Oui il y a de l’isolement.
Mais pas nécessairement la solitude.
Oui il y a des achats de panique.
Mais pas nécessairement la méchanceté.
Oui il y a la maladie.
Mais pas nécessairement la maladie de l’âme.
Oui il y a même la mort,
Mais il peut toujours y avoir une renaissance de l’amour.

Réveille-toi aux choix que tu fais pour choisir comment vivre aujourd’hui.
Aujourd’hui, respire,
Écoute, derrière les bruits des usines de ta propre panique.
Les oiseaux chantent à nouveau
Le ciel s’éclaircit
Le printemps arrive
Et nous sommes toujours entourés d’Amour.
Ouvre les fenêtres de ton âme
Et même si tu ne peux pas étendre ta main au-delà de la place vide,
Chante.

Frère Richard Hendrick, le 13 mars 2020.
Traduction de l’anglais: Marie-Noëlle Yoder

3 comments on “Hymne à la vie pour période troublée

  1. ERTLÉ BETTY

    Puis-je obtenir ce beau texte en ANGĹAIS ???

    J'aime

    • Marie-Noëlle Yoder

      Yes there is fear.
      Yes there is isolation.
      Yes there is panic buying.
      Yes there is sickness.
      Yes there is even death.
      But,
      They say that in Wuhan after so many years of noise
      You can hear the birds again.
      They say that after just a few weeks of quiet
      The sky is no longer thick with fumes
      But blue and grey and clear.
      They say that in the streets of Assisi
      People are singing to each other
      across the empty squares,
      keeping their windows open
      so that those who are alone
      may hear the sounds of family around them.
      They say that a hotel in the West of Ireland
      Is offering free meals and delivery to the housebound.
      Today a young woman I know
      is busy spreading fliers with her number
      through the neighbourhood
      So that the elders may have someone to call on.
      Today Churches, Synagogues, Mosques and Temples
      are preparing to welcome
      and shelter the homeless, the sick, the weary
      All over the world people are slowing down and reflecting
      All over the world people are looking at their neighbours in a new way
      All over the world people are waking up to a new reality
      To how big we really are.
      To how little control we really have.
      To what really matters.
      To Love.
      So we pray and we remember that
      Yes there is fear.
      But there does not have to be hate.
      Yes there is isolation.
      But there does not have to be loneliness.
      Yes there is panic buying.
      But there does not have to be meanness.
      Yes there is sickness.
      But there does not have to be disease of the soul
      Yes there is even death.
      But there can always be a rebirth of love.
      Wake to the choices you make as to how to live now.
      Today, breathe.
      Listen, behind the factory noises of your panic
      The birds are singing again
      The sky is clearing,
      Spring is coming,
      And we are always encompassed by Love.
      Open the windows of your soul
      And though you may not be able
      to touch across the empty square,
      Sing.
      March 13th 2020

      J'aime

  2. Très beau texte! Merci! 🙂

    J'aime

Répondre à Marie-Noëlle Yoder Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :